Une vision de l’Economie numérique

« L’imagination est plus importante que le savoir, car le savoir est limité, alors que l’imagination embrasse l’univers entier. » Albert Einstein

Economie numérique

 Une vision partagée par l’organisation « RENAUD» OING-D, imprégnée d’internet depuis 1995.

ÉCONOMIE NUMÉRIQUE & ENTREPRISE 2.0

Le terme économie numérique tente de conceptualiser le secteur des activités économiques liées au numérique et plus particulièrement l’entreprise 2.0. Souvent le terme économie numérique renvoie d’une manière réductrice au commerce électronique laissant de côté d’autres composantes telles que les services, les infrastructures et la technologie sous-jacentes.

Le secteur du numérique désigne le secteur d’activité économique relatif aux Technologies de l’Information et de la Communication et à la production et à la vente de produits et services numériques et liés.

L’économie du numérique en France

Le développement de l’économie numérique est crucial en ce qu’il entraîne en même temps le développement et la croissance des autres secteurs d’activités. De fait, le secteur de l’économie numérique représente le secteur le plus dynamique de l’économie mondiale avec un taux de croissance double de celui de l’économie dans la plupart des pays développés. La France présente un retard dans ses investissements dans ce domaine par rapport aux pays de l’Europe du Nord et aux États-Unis.

Le secteur du numérique est l’un des principaux bénéficiaire du Crédit Impôt Recherche (CIR) et le secteur le plus soutenu par la BPI.

Entreprise 2.0

Entreprise 2.0 est employé actuellement pour transformer l’intranet d’entreprise en une plateforme plus organique, collaborative et gérée par l’utilisateur.

« Entreprise 2.0 est un terme pour les technologies et pratiques commerciales qui libèrent la force de travail de certaines contraintes liées aux outils de communication, de gestion, de recherche et de productivité . Il permet d’accéder à la bonne information au bon moment à travers un réseau d’applications inter-connectées, services et dispositifs. L’Entreprise 2.0 permet d’accéder à l’intelligence collective de nombreuses personnes, transférant un énorme avantage compétitif se traduisant par une augmentation de l’innovation, la productivité et de l’agilité. »

Animation d’une communauté

Avec l’utilisation de plus en plus fréquente des réseaux sociaux dans les stratégies marketing des entreprises, il est indispensable aujourd’hui pour l’entreprise 2.0 de savoir gérer sa communauté virtuelle. De nombreux médias sociaux leur permettent de parler directement à leurs clients :

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Ce nouvel aspect de la stratégie marketing a donné naissance à de nouvelles pratiques: le community management, et un nouveau métier, celui de community manager ou gestionnaire de communauté. Cette pratique se répand de manière très importante, en France, elle a donné naissance à une formation, l’École européenne des métiers de l’Internet, établissement privé d’enseignement supérieur fondé en 2011 par Xavier Niel de Free, Marc Simoncini de Meetic et Jacques-Antoine Granjon de vente-privee.com.

Utilisation d’outils communautaires internes

Les outils du Web 2.0 permettent aux entreprises de gérer leurs contenus et leurs connaissances de manière sécurisées. Quelques exemples d’outils

  • Partage des fichiers (Dropbox, Google Drive)
  • Gestion de projet (Alfresco)
  • Réseau social d’entreprise (Knowledge Plaza, BlueKiwi, Oolaop)
  • Wiki d’entreprise avec MediaWiki et Semantic MediaWiki (Sémantiki)

Management Participatif

On voit dans les entreprises émerger de nouvelles attentes de la part des actifs, de plus en plus habitué à des modes de communication participatifs. Ces usages peuvent être mis en pratique sur un plan organisationnel, en faisant évoluer le mode de management pour l’adapter à l’entreprise 2.0. Cette transformation en profondeur, le management participatif tend à rendre le management plus horizontal, en permettant aux salariés de mieux s’impliquer et de participer. En 2012, une conférence sur ce thème, en présence de nombreux chef d’entreprises, a eu lieu au World Forum Lille.

Implantation du 2.0 en entreprise

Le Web 2.0 est basé sur le concept de « Web participatif » c’est-à-dire de co-construction et cogestion de l’intelligence collective. Le Web 1.0 n’est pas une version antérieure du concept mais est une version intrinsèquement différente, basé  sur le concept de pure communication de l’information.

Le Web participatif, à la manière de Wikipédia, permet d’ouvrir son amélioration et son développement à tous ses utilisateurs, mais offre aussi des risques de mauvaise gestion évidente. Cependant les 2 versions du web sont utilisées et sont nécessaires au fonctionnement de l’entreprise. L’utilisation d’outils tels que Facebook, Twitter, YouTube, Flickr, blogosphère insèrent concrètement l’utilisation du web 2.0 dans l’entreprise.