Définition du Cluster

 

« Toute innovation passe par 3 stades. D’abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et finalement elle est considérée comme ayant toujours été évidente ! » Arthur Schopenhauer

Pomme

Définition du Cluster

Un Cluster est d’abord une « Histoire d’Hommes », c’est-à-dire un lieu privilégié de relations entre personnes qui partagent la même vision, ont confiance, se font confiance, pour construire un avenir, leur permettant de rester des compétiteurs dans l’économie globale.

Les entreprises et autres acteurs locaux sont unis par une communauté d’intérêt (besoins et contraintes communs, complémentarités, interdépendances) et développent volontairement des relations de coopération dans un ou plusieurs domaines.

Cette forme d’organisation interne des entreprises a pour ambition d’être un centre de ressources où elles mettent en commun leurs forces, leurs compétences, leurs outils et leurs stratégies.  C’est une stratégie intéressante, lorsqu’un ensemble de sociétés est plus efficace qu’une activité consolidée dans une seule entreprise. Elles accumulent  ainsi des savoirs faire  dans un domaine technique donné  favorisant une vision internationale.

En effet, l’intérêt premier du cluster est d’augmenter le chiffre d’affaire et l’efficacité économique de son entreprise et ensuite de détecter dans son environnement les facteurs favorisant sa croissance.

De nature structurelle, dont la forme évolue sans cesse, elle est faite pour durer. Elle constitue donc un point fort de la stratégie de développement économique.

Pour faire face à la concurrence réelle ou potentielle à court et à moyen terme, pour se positionner dans une économie globalisée et évolutive, et accéder ainsi aux sources de connaissance nécessaires afin de soutenir la compétitivité de leurs activités, les entreprises doivent développer leur compétitivité, c’est-à-dire leur capacité à s’inscrire durablement sur le marché. Et c’est grâce à des relations privilégiées entre les différents acteurs économiques et politiques locaux que le cluster est un enjeu fondamental.

Business-Teamwork-940x450

Le cluster constitue donc une réponse provenant de différents acteurs économiques, en situation de concurrence ou de coopération, à des signaux provenant du marché.

Les entreprises composant le cluster peuvent alors accéder à des marchés nouveaux mais surtout à des savoir-faire, des technologies, des développements en commun et à une meilleure couverture de la chaîne de valeur ajoutée dans leur domaine d’activité, qui ne seraient pas accessibles si elles agissaient isolément.

Désignées par les spécialistes de l’innovation comme « grappes d’activités »,  elles peuvent procurer un avantage compétitif à l’échelle internationale,  une fois une masse critique atteinte.

Plusieurs grappes comprennent donc des institutions gouvernementales ou autres, telles que des universités, les agences, les instituts de formation et les associations d’affaires. Dans tous les cas, la formation et le savoir-faire, à un niveau d’excellence mondiale, jouent un rôle dans l’existence de ces pôles.

S’il recouvre des réalités anciennes (la Silicon Valley, les districts industriels italiens, les technopôles comme Sophia-Antipolis), il faut attendre les années 90 pour qu’il s’impose comme le maître mot de politiques publiques dans les pays développés.

En France, il prend la forme de systèmes productifs locaux à la fin des années 90, puis, en 2005, des pôles de compétitivité. Focalisant son attention sur ces derniers, l’auteur montre en quoi ils sont une bonne traduction du cluster théorisé par l’Américain Michael Porter, dans L’avantage concurrentiel des nations, publié en 1990 (et traduit en français en 1993). Moyennant, précise-t-il, une réelle capacité à instaurer des relations de confiance entre les parties prenantes, dont les TPME qui peuvent craindre d’être « pillées » par les grandes entreprises.

Ce regroupement stratégique d’entreprises se veut alors de plus en plus structuré et spécialisé. En multipliant les interactions entre elles,  elles développent grâce à une diversité culturelle de collaborateurs, de centre de formations et d’unités de recherche, des collaborations et des partenariats qui permettent de dégager des synergies autour de projets communs au caractère innovant. Elles répondent ensemble à des marchés inaccessibles jusqu’alors, procurant une position-clé dans la compétition économique mondiale tout en conservant leur indépendance.

Les partenariats de ses adhérents contribuent donc à la compétitivité des entreprises avec la possibilité de promouvoir et d’accompagner le développement des politiques françaises, européennes, internationales.

En fin de compte dans l’esprit, le Cluster est un ensemble de décideurs qui créent et entretiennent un système relationnel leur permettant d’augmenter leurs opportunités d’affaires et de croissance.